Bilan des attaques ransomware en 2023

L’année 2023 a vu une activité soutenue en matière de cyberattaques par ransomware, avec un impact notable tant au niveau national qu’international. Ce bilan des attaques ransomware en 2023, propose un aperçu des ransomwares dominants en France et un comparatif du nombre d’attaques par pays, mettant en lumière les défis actuels de la cybersécurité.

Les ransomwares les plus actifs en France en 2023

les groupes ransomwares les plus actifs en France en 2023
Les ransomwares les plus actifs en France en 2023

Le graphique, ci-dessus, montre la prédominance des différents types de ransomwares en France au cours de l’année 2023. En tête de liste : Lockbit 3.0 se distingue comme le plus actif (comme pour le mois de décembre), représentant 34.9 % des attaques déclarées. Cette donnée montre la capacité de ce ransomware, à toucher un grand nombre d’organisations. Ainsi, cette tendance indique que les cybercriminels continuent d’innover et d’adapter leurs attaques.

Nous observons également une large diversité des ransomwares actifs sur le territoire français, comme 8base, NoEscape… Ces groupes sont moins connus, mais bien présents en France.

Nombre d’attaques de ransomwares revendiquées par pays en 2023

Classement par pays 2023 Ransomware

Ce deuxième graphique présente un classement international des pays les plus touchés par les ransomwares en 2023. Ce bilan des attaques revendiquées révèle que les États-Unis ont beaucoup plus été impactés que les autres pays. Cela peut s’expliquer par la taille de l’économie et le nombre d’entreprises présentes.

Même si les attaques sont moins nombreuses au Royaume-Uni, au Canada, en Allemagne, en Italie et en France, le problème est répandu et global. Ces données, recueillies auprès de sources telles que ransomwatch, mettent en évidence l’importance pour les entreprises de toutes tailles de rester vigilantes et de protéger leurs infrastructures et leurs données contre les rançongiciels.

Conclusion du bilan des attaques ransomware en 2023

Les données de 2023 révèlent une cybermenace constante et diversifiée en France et à l’échelle mondiale. Lockbit 3.0 s’est imposé comme le ransomware le plus actif en France, faisant partie d’un éventail plus large de logiciels malveillants qui ciblent les entreprises de différentes industries.

Bien que la France se situe derrière d’autres nations comme les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada en termes de nombre total d’attaques, l’existence même de ces incidents souligne le besoin continu d’adopter des mesures de sécurité robustes et de sensibiliser à la menace des ransomwares.

Sources : Ransomwatch et la presse

Florent Chassignol
Florent Chassignol
Attiré très jeune par l'informatique, je suis aujourd'hui Fondateur et CEO de Recoveo, leader français de la récupération de données. Vous êtes victime d'un ransomware, votre serveur est HS, votre téléphone a plongé dans la piscine ? Nous sommes là pour vous !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *